mardi, mai 28, 2024

Et si on développait le potentiel créatif de nos enfants ?

Article rédigé par Maria Chraïbi
Article rédigé par Maria Chraïbi
Journaliste et chroniqueuse.

Un enfant, c’est une source d’imagination inépuisable « en live ». Alors on encourage tout ce qui peut contribuer à son développement intellectuel, émotionnel et social. Voici quelques idées pour que ce soit du bonheur pour tous.

Offrir à nos jeunes explorateurs les outils pour sculpter leur créativité n’est pas seulement un cadeau pour leur enfance : c’est aussi les munir pour penser de manière innovante et résiliente face aux défis futurs. Alors, comment pouvons-nous, en tant que parents et éducateurs, cultiver cet esprit créatif ? Voici des stratégies pleines de vie, testées et approuvées pour transformer chaque jour en une petite aventure créative.

Une famille peut transformer un coin de la chambre en « coin créatif » avec des fournitures artistiques accessibles, comme du papier, des crayons de couleur, de la pâte à modeler, et des blocs de construction. Laissez cet espace ouvert et accessible, encourageant les enfants à y entrer et créer quand l’inspiration les frappe, comme la fois où le petit Ali, 7 ans,  a utilisé des chutes de tissu de l’atelier de sa mère pour fabriquer une tente à jouer. L’objet de « tous les désirs » s’est peu à peu agrandi et, les parents ont même diminué le temps journalier accordé sur la tablette. Le secret de cette petite ou grande réussite ? Les parents ont joué le jeu et ils ont même participé à la création de la tente.

Ce n’est pas parce que les jeux ont évolué et privilégient la technologie que l’imaginaire d’un enfant et sa curiosité en seront moins sollicités si vous les « challengez » en leur fixant des objectifs bien précis ! N’hésitez pas à organiser des après-midis de jeux de rôle où les enfants peuvent se déguiser et jouer des rôles variés. Il est important d’occuper l’esprit de votre enfant et de la faire intéragir avec son entourage, ses amis, etc. Qu’il soit chef de bande le temps d’une après-midi Squidgame ou dans sa phase de « On joue au papa et à la maman ? », soyez attentif à ses désirs de jeux et rentrez avec lui dans son imaginaire pour parfaire qui le sait, son scénario. Vous stimulerez également son besoin d’autonomie.

PHOTO WEB 1

Vous n’êtes pas obligés d’attendre une sortie scolaire pour initier votre bambin à l’art. Une galerie d’art, une balade dans la vieille ville ou encore plus simplement, vous rendre avec lui dans une boutique spécialisée : en instruments de musique, en matériel de peinture, en matériel sportif, etc. Une expérience qui mêle créativité et émotion sera d’autant plus plus positive qu’elle pourra éventuellement conduire votre enfant à choisir ensuite une activité précise et la développer avec assiduité. Ce sera toujours mieux que de l’emmener manger des hamburgers parce que vous ne savez pas quoi lui proposer.

Hormis les instants de lecture que vous consacrez à votre enfant – Si c’est le cas évidemment ! – Proposez-lui d’imaginer une autre fin à l’histoire qu’il est en train de lire. Le plus bel exemple reste celui du livre traduit dans plus de 120 langues « Le Petit Prince ». Une famille a par exemple lu « Le Petit Prince » et a ensuite demandé aux enfants de dessiner leur propre planète et de raconter quelle sorte de visiteur ils aimeraient accueillir.

N’hésitez pas à utiliser des applications de dessin sur tablette pour créer des œuvres d’art digitales. Par exemple, lors d’un anniversaire, les enfants pourraient utiliser une application pour concevoir des invitations virtuelles qu’ils envoient ensuite à leurs amis, intégrant art et technologie de manière ludique. Votre enfant peut également imaginer l’univers d’une histoire, l’écrire en utilisant la couleur et différentes formes de typographie.

PHOTO WEB 2

Pendant les trajets en voiture, au lieu de laisser les enfants absorbés par des écrans, un parent pourrait lancer un jeu de « Et si ? »où les enfants imaginent différentes fins à des situations courantes, comme « Et si les voitures pouvaient voler où irais-tu ? ». Poser ce genre de question permet non seulement de développer un échange intime intense et d’instaurer un climat de confiance continu, une véritable complicité.

Il est important de louer les efforts de l’enfant plutôt que le résultat final. Cela lui apprend que le processus créatif est aussi important que le produit final, et encourage la prise de risque et l’expérimentation. Un père pourrait montrer comment il valorise le processus en exposant non seulement les « œuvres finies » de ses enfants, mais aussi leurs croquis et brouillons, les aidant à voir la beauté dans l’effort et l’évolution de leurs idées.

- Publicité-
Stellantis &You Casablanca
Stellantis &You Casablanca
Stellantis &You Casablanca
Stellantis &You Casablanca
- Publicité -spot_img

Les plus populaires

Les plus récents