lundi, juin 24, 2024

Votre bébé ne fait pas ses nuits? 5 étapes vers des nuits plus sereines!

Article rédigé par Maysoun Rahmouni
Article rédigé par Maysoun Rahmouni
Experte en sommeil des bébés et des jeunes enfants

Et si dormir comme un bébé… était finalement le contraire de dormir toute la nuit ?

Quel jeune parent ne se lève pas plusieurs fois dans la nuit au moins durant les premiers mois de vie de bébé ? Pour certains, les nuits hachées durent même plus longtemps ! Cauchemar, tétine qui tombe, «Pipi», «J’ai faim»…

Le sommeil des bébés et des enfants est généralement la principale préoccupation des parents durant les premières années et il est malheureusement parsemé d’embûches variées selon leur âge.

Pour que votre bébé trouve le sommeil (et vous avec !), il est important de mieux le comprendre et de mieux appréhender les bonnes habitudes à mettre en place.

Je partage avec vous 5 étapes clés pour des nuits plus apaisées !

Créez l’environnement optimal

Créez les conditions propices à un endormissement facile et à un sommeil profond. Un environnement adapté et dédié au sommeil de votre enfant contribue grandement à améliorer ses nuits. Plusieurs éléments sont à prendre en compte.

  • La température de la chambre idéale doit être comprise entre 18° et 20°C tout au long de l’année, mais comme la température varie avec les saisons, il est important de veiller à adapter sa tenue.
  • La bonne qualité de l’air dans la chambre de bébé est à préserver. Je vous conseille d’aérer quotidiennement sa chambre pour une durée minimum de 15 minutes et de vous assurer que l’air n’y est ni trop humide (propice au développement d’allergies respiratoires) ni trop sec (inconfort et sécheresse du nez et de la gorge).
  • Optez pour un lit sécure et adapté à la taille de votre bébé ainsi qu’à ses besoins. L’espace de dodo ne doit contenir idéalement aucune stimulation. Durant ses premiers mois de vie, le bébé aura besoin de se sentir contenu et les espaces réduits lui rappelleront sa vie in utero et favoriseront son apaisement. Vous pouvez privilégier un berceau ou un lit cododo ou début ou prévoir un réducteur de lit si vous souhaitez éviter d’avoir les 2.
    En grandissant, le lit à barreau sera plus adapté pour bébé. Assurez-vous qu’il réponde aux normes sécuritaires et prévoyez-lui un matelas de qualité, car votre enfant passera plus de 15 heures par jour dans son lit durant les premiers mois.
  • Une décoration sobre et un éclairage à intensité variable pour favoriser un endormissement rapide. Vous ne le saviez peut-être pas, mais la décoration n’est pas anodine, votre enfant y est sensible. Prévoyez des éléments de décoration pouvant l’aider à trouver le sommeil et non à le stimuler.
    Pour l’éclairage de la chambre, optez pour plusieurs sources de lumières à utiliser en fonction de l’activité. Et évitez que le soleil tape trop fort dans la chambre de bébé lorsque vous souhaitez l’endormir.

Organisez la journée de bébé en fonction de ses besoins en repos et de ses capacités d’éveil

L’horloge interne (rythme circadien) du bébé varie avec son âge et son développement ; pour régler ses problèmes de sommeil, il est donc important de bien caler les horaires de sa journée et de placer chacune de ses activités au bon timing. 

Commencez par identifier le nombre de siestes dont votre enfant a besoin, décodez ses signaux de sommeil pour connaitre ses horaires de dodo, ses moments d’éveils puis créez une régularité dans sa journée. 

Plus le rythme de bébé est régulier et prévisible, plus vous renforcez l’aspect sécurisant de sa journée et plus il sera prédisposé à lâcher prise.

Instaurez un rituel d’endormissement prévisible pour apaiser votre enfant avant chaque dodo

Le rituel d’endormissement a plusieurs intérêts et il est véritablement d’une grande importance dans la qualité de sommeil de votre enfant. Au-delà de l’aider à bien s’endormir, il va également l’aider à avoir une meilleure nuit et à réduire ses réveils nocturnes.

Un bon rituel va permettre à votre bébé de remplir son réservoir affectif et par sa répétition, il va également lui permettre de se sentir en sécurité.

Prévoyez un rituel simple, qui vous convient pour pouvoir le répéter plusieurs fois dans la journée avec un moment d’échange affectueux avec votre enfant suivi du moment où vous l’endormez.

Il n’est pas nécessaire que tous les membres de la famille aient le même rituel, ce qui compte, c’est que chaque personne ait son rituel et qu’elle se répète.

Apprenez-lui à s’endormir en toute autonomie : Assurez-vous que le sommeil ne soit pas dépendant d’une béquille de sommeil

Tout jeune parent est tenté d’endormir son bébé dans ses bras. D’autant plus que le fait de le bercer tout doucement, de le câliner et de lui parler, en plus de l’odeur si familière, le rassure et l’apaise. N’hésitez pas durant les 3 premiers mois de bébé à l’aider pour dormir ; il est tout à fait normal avant 3 mois que bébé s’endorme au bras, au sein, au biberon…. Mais à partir de 3 mois, il est tout à fait possible de dissocier de dodo de bébé de toute béquille de sommeil. Et ceci ne veut pas dire, ne plus répondre à ses besoins, ni le dresser au sommeil. 

Lui apprendre l’autonomie de sommeil veut tout simplement dire, le poser réveillé dans son lit pour s’endormir par lui-même après avoir fait le plein d’affection durant le rituel de dodo que vous aurez installé.

Préservez un lien d’attachement sécure et répondez justement à ses besoins

L’attachement est un lien affectif que le bébé développe d’abord avec ses parents ou avec les personnes qui prennent soin de lui. Cette relation est très importante, car elle permet au petit de se sentir en sécurité et de bien se développer. Un lien d’attachement sécure favorise également l’autonomie de sommeil.

Permettez à votre bébé de pouvoir toujours compter sur ses 2 parents, répondez toujours à tous ses besoins avec affection, constance et cohérence. 

Votre bébé aura des besoins psychologiques et émotionnels qui évolueront en fonction de son âge et de son développement et plus vous ajusterez vos réponses à ses besoins plus vous l’aiderez à s’épanouir et à bien dormir par la même occasion.

Contrairement à ce que beaucoup de parents pensent… apprendre à dormir en autonomie peut tout à fait se faire en préservant un lien d’attachement sécure et c’est pour moi la chose la plus importante à préserver durant cet apprentissage.

Pour finir, gardez en tête…

Que chaque bébé est différent et que le sommeil est un apprentissage progressif et en dent de scie qui nécessite de bien s’informer, mais également une bonne dose de bienveillance, de patience, de persévérance et de grandes tasses de cafés !

… Qu’un bébé qui fait ses nuits, ça change la vie !

- Publicité-
Stellantis &You Casablanca
Stellantis &You Casablanca
Stellantis &You Casablanca
Stellantis &You Casablanca
- Publicité -spot_img

Les plus populaires

Les plus récents